Dossier 6 (2001)

  • strict warning: Static function Messaging_Object::db_table() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 265.
  • strict warning: Static function Messaging_Object::db_key() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 2.
  • strict warning: Static function Messaging_Object::load() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 4.
  • strict warning: Static function Messaging_Object::build() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 6.
  • strict warning: Static function Messaging_Cached_Object::cache_set() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 74.
  • strict warning: Static function Messaging_Cached_Object::cache_get() should not be abstract in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 75.
  • strict warning: Declaration of Messaging_Cached_Object::object_load() should be compatible with Messaging_Object::object_load($table, $key, $value, $class = NULL) in /var/www/html/virtualdomains/15606/landesinteractives.net/www/sites/all/modules/messaging/includes/messaging_object.class.inc on line 76.

Dossier 6 (novembre 01) : "Réduire la fracture numérique"

Lutter contre la "fracture numérique ", c'est-à-dire l'inégalité d'accès à l'outil informatique, facteur aggravant de l'inégalité sociale, tel est l'un des objectifs de l'opération "un collégien, un ordinateur portable" (voir les dossiers 2 et 4 sur le site).

En effet, la maîtrise de cet outil devient de plus en plus indispensable dans la vie professionnelle et citoyenne. Il est donc particulièrement intéressant d'observer les répercussions de l'opération dans les classes qui accueillent les élèves en difficulté, élèves souvent issus de milieux défavorisés pour qui l'ordinateur est encore un objet de luxe hors de portée.

Rappelons que selon une enquête d'Ipsos pour le magazine New Biz, réalisée en juin et juillet 2001, parents et professeurs (78 % des enseignants et 72 % des parents) s'accordent sur le rôle positif que pourrait jouer l'utilisation du réseau dans la lutte contre l'échec scolaire.

Les élèves de SEGPA (section d'enseignement général à public adapté) ne sont pas oubliés

  • Reportage TV

Gérard CAZAUX, principal du collège Jean Moulin à Saint-Paul-lès-Dax :
"Réduire la fracture numérique "
(Téléchargez la vidéo au format Real ; temps : 1'40)

Selon Gérard CAZAUX, principal du collège Jean Moulin à Saint-Paul-lès-Dax, il était essentiel de distribuer les ordinateurs portables à tous, y compris aux élèves des sections pré-professionnelles de SEGPA (Sections d'enseignement général et professionnel adapté).

"Les bons élèves avanceront à pas de géant, les moins bons feront de petits progrès. Cela va remotiver ces élèves, souvent en difficulté par rapport aux autres, du fait de leur milieu moins favorisé ; ils vont reprendre confiance, parce qu'on leur fait confiance ".

Rencontre avec Gérard CAZAUX, principal du collège Jean Moulin à Saint-Paul-lès-Dax, deux mois plus tard (9 novembre 2001)
"Une porte ouverte à tous"

  • Deux mois après la distribution, quel est votre bilan provisoire ?
On remarque un progrès très important chez les élèves dans l'utilisation de l'appareil, y compris chez ceux qui éprouvent des difficultés d'analyse. Aujourd'hui tous les gosses savent importer un fond d'écran, pirater des fichiers musicaux, et chatter… Comme le dit M. LOUBERE, "ils n'ont plus besoin de bavarder, ils chattent !" Et même s'ils font vingt fautes par message, ils communiquent. Bien sûr ce développement des échanges par mail pose quelques petits problèmes déontologiques, mais ils savent qu'ils sont surveillés, et que de mon bureau j'ai accès à tous les écrans.

Il en va de même du côté des enseignants, qu'on voit collaborer entre midi et deux, mutualiser les données, et solliciter les emplois jeunes pour mettre au point leurs outils pédagogiques. En SEGPA, tous les enseignants utilisent l'ordinateur, avec plus ou moins d'engagement, bien entendu : tout le monde est différent.

Quant aux parents, il en vient tous les soirs une douzaine qui viennent s'initier auprès des aides éducateurs, et parfois ils sont accompagnés de leurs enfants, notamment de SEGPA.

Question logiciel, nous sommes gâtés, puisque nous disposons d'un budget de 320 000 F alloué par le Conseil général, auquel l'Education nationale a rajouté 50 000 F, ce qui représente à peu près l'équivalent de la gestion du collège. Donc nous sommes bien équipés en logiciels didacticiels dans toutes les disciplines : nous en recevons tous les jours. Par exemple en cuisine, nous avons des logiciels de gestion des stocks, de facturation. Mais la grande nouveauté, ce sont toutes ces portes qui s'ouvrent sur Internet. En couture, par exemple, d'ici peu nous pourrons faire accéder les élèves à tous les sites de haute couture, d'entretien, de tissu, etc. Il reste à apprendre aux élèves à faire des recherches, mais ils savent déjà se servir d'un moteur de recherche.

L'atelier de couture de la SEGPA

  • Reportage TV

    L'atelier de couture du collège Jean Moulin de Saint-Paul-lès-Dax.
(Téléchargez la vidéo au format Real ; temps : 1'18)

 

 

L'accès de tous les élèves de couture à Internet leur permettra de faire des recherches sur les matières et l'industrie du textile, mais aussi de pratiquer le dessin technique pour concevoir les armures et les patrons. Pour les élèves en difficulté, c'est également un moyen de reprendre intérêt pour les matières générales, en présentant cet enseignement de manière plus attrayante, capable de mobiliser et de rassembler les élèves.

 

L'atelier de menuiserie de la SEGPA

  • Reportage TV

  Yves LAFITTE, professeur de menuiserie à Saint-Paul-lès-Dax :
 "Un outil merveilleux pour apprendre à lire dans l'espace ".
(Téléchargez la vidéo au format Real ; temps : 1'34)

Selon Yves LAFITTE, professeur de menuiserie à Saint-Paul-lès-Dax, les élèves de SEGPA ont tendance à commencer par la réalisation au lieu de passer par une étape de conception. Les logiciels, en leur permettant de visualiser l'espace en deux ou trois dimensions, les aideront à inverser ce processus, et à se représenter la maquette du meuble à construire avant de le fabriquer. L'ordinateur est déjà utilisé depuis la sixième, mais le portable a un avantage : "l'usage en sera d'autant plus sérieux qu'il sera ludique ". C'est une excellente préparation au BEP et au CAP, qui désormais se fait en deux ans au lieu de trois.

Rencontre avec Yves LAFITTE, professeur de menuiserie à Saint-Paul-lès-Dax, deux mois plus tard (9 novembre 2001)
"Ça fait plaisir à voir"

  • Deux mois après, où en êtes-vous ?
Tous les élèves se servent du portable convenablement, ils vont sur Internet, on les voit même dans la cour l'utiliser. Ça fait plaisir à voir ! Ce sont des champions d'Internet et de la recherche.

Quant à nous, nous venons de recevoir les nouveaux logiciels de dessin industriel, et nous les avons installés ce matin : reste à nous familiariser avec ces instruments, car en ce domaine nous avons à peine une longueur d'avance sur les élèves.
 
Pour eux, c'est un grand avantage qui les prépare à leur CAP. Depuis que le CAP a été intégré au BEP, la première année de CAP a été supprimée, et leur année de SEGPA représente un acquis qui les aidera à rattraper leurs lacunes.

En effet, les élèves de SEGPA ont deux ans de retard par rapport aux autres, et beaucoup de lacunes à rattraper. A cette fin, nous utilisons beaucoup le traitement de texte. Ce qui est étonnant, c'est que ces élèves qui chez eux n'ouvrent pas de livres, en revanche aiment à taper, à se relire et à se corriger avec le correcteur automatique, parce que pour eux, c'est ludique ; et cet engouement s'observe aussi bien en français qu'en mathématiques. Cela ne durera peut-être pas, mais pour le moment ils sont tous captivés par l'ordinateur.

L'atelier de peinture de la SEGPA

  • Reportage TV

Daniel BOUCHON, professeur de Peinture :
"Grâce à l'ordinateur, les élèves n'arriveront pas démunis en lycée professionnel "
(Téléchargez la vidéo au format Real ; temps : 1'27)

L'ordinateur est quelque chose de relativement nouveau pour Daniel BOUCHON, professeur de Peinture à Saint-Paul-lès-Dax. Ce qu'il en attend ? Une recherche sur les couleurs, leurs harmonies et leurs oppositions. Cette recherche préparera les élèves au CAP, d'autant qu'ils sont passionnés par les usages ludiques de l'outil informatique.

Leurs familles ne les auraient sans doute pas dotés d'un tel engin : "c'est donc une chance pour eux, qui les armera pour le lycée professionnel ."

  • Interview Daniel BOUCHON, professeur de Peinture à Saint-Paul-lès-Dax, deux mois plus tard (9 novembre 2001) "Nous allons nous y mettre avec l'hiver "
Deux mois après la distribution, comment avancent les choses ?
Nous venons de recevoir et d'installer le logiciel de dessin technique et nous allons commencer à l'utiliser ; jusqu'à présent nous avons mis à profit le beau temps pour travailler en extérieur : ma discipline est très tributaire du climat. Je serai beaucoup plus familier avec l'outil d'ici un ou deux mois. Les élèves, bien sûr, manipulent beaucoup l'instrument pour faire des recherches : parfois un peu trop, même, car ils provoquent des pannes ! Ils s'en servent surtout pour jouer, il faut dire. Concernant les couleurs, je n'ai pas encore expérimenté l'appareil. Nous en reparlerons en décembre…

FTPress pour le Conseil général des Landes - 15 novembre 2001